Association de protection féline, loi 1901

Accueil - Fiches pratiques - L’obésité chez le chat

L’obésité chez le chat

L’obésité chez le chat est une réelle pathologie. Elle peut avoir des conséquences graves sur la santé de nos chats : diminution de la longévité, affections ostéo-articulaires, sensibilité aux infections, troubles cardio-respiratoires…

L'obésité chez le chat

Mon chat est-il trop gros ?

Pour savoir si votre chat est en surpoids, observez sa silhouette : si les côtes et la colonne vertébrale sont difficilement palpables, que la « taille » (creux de flanc) du chat n’est plus visible, on considère qu’il est en excès de poids. Si une distension abdominale évidente est présente, alors le chat est obèse.
Demandez conseil et confirmation à votre vétérinaire.

L'obésité chez le chat : que faire ?

En concertation avec votre vétérinaire, il faut tout d’abord définir les besoins énergétiques et le poids idéal du chat. Plutôt que de restreindre la quantité de croquettes journalière donnée au chat (ce qui l’affamerait), il est conseillé de modifier l’alimentation.

En effet, il existe des alimentations (principalement des croquettes) « light », dont la concentration en énergie et en lipides est diminuée, mais qui permet de couvrir tous les besoins nutritionnels du chat. Les fibres sont souvent augmentées apportant ainsi un effet de satiété.

Il est indispensable de diminuer la ration par paliers, progressivement. En parallèle votre chat doit partiquer des exercices physiques. Les dépenses en énergie sont ainsi augmentées, tout en limitant les pertes musculaires.

Il existe, par exemple, un nouveau distributeur actionné par le chat appelé « Pipolino ». En faisant rouler le « Pipolino », votre chat fait tomber quelques croquettes. Ce système permet aux chats de pratiquer une activité physique tout en respectant leurs habitudes alimentaires et donc limite la surcharge pondérale. Pipolino apporte aussi une solution pour des troubles comportementaux comme l'anxiété, l'agressivité, la boulimie ; car il peut occuper votre chat « à chasser » pendant plus de 4 heures par jour, tout en l'obligeant à fractionner ses repas.

La perte de poids peut être longue, mais les résultats sont positifs, si les propriétaires sont motivés et suivent strictement le régime.

La prévention de l'obésité chez le chat

Fournissez à votre chat une alimentation stable et adaptée : en qualité (selon son âge, sa taille, son activité) mais aussi en quantité (selon son poids et l’apport énergétique de l’aliment).

Haut de page

Actualités

Aidez-nous :

Rejoignez-nous sur :

Mailforgood


Aidez les Amis de Mimi sur mailforgood

Donéo

Recherches, achats, sondages : votre activité sur Internet fait des dons aux Amis de Mimi

Soutenez-nous grâce à des dons
qui ne vous coûtent rien !